Bienvenue sur le site de Patrick Pochon, guide à Anet.


Le château vu de la porte Charles le Mauvais.

Construction du château d’ Anet.

Anet, est le château construit par Diane de Poitiers.

1/ à la mémoire de son époux Louis de Brézé.

2/ pour son roi Henri II.

3/ consacré à Artémis, Déesse de la chasse et de la lune.

 

Diane commande les plans du château d' Anet en 1547, quelques mois avant le couronnement du Roi Henri II.

Sur les terres qu'elle hérite de son mari Louis de Brézé.

De nos jours, on parle de cadeau royal, car le Roi a donné beaucoup d’argent à sa belle Diane, pendant les douze ans de son règne.

Philibert de l'Orme, né à Lyon vers 1514 et mort le 8 janvier 1570 à Paris, est l’architecte choisi par Diane.
Elle lui confia aussi la construction du pont sur le Cher au château de Chenonceaux.


Situation.

A gauche de la chapelle se trouve un bâtiment en brique, le pavillon Brézé construit au 17e siècle.

Dans le prolongement de ce pavillon, s’élève à son époque le manoir de chasse qu'elle hérite de son époux.

L’extrémité ouest de ce bâtiment, est le mur côté est, du manoir.

Elle exige de Philibert de l'Orme que le château soit accolé à son manoir.
Les récits de l'époque nous rapportent que l'architecte voulait détruire les anciennes constructions.
Quand Diane veut, Diane obtient et le château fût accolé au manoir de chasse.

N’oubliez pas que les dames de la noblesse ne s’exposent pas au soleil, cela lui évite de prendre une ombrelle.

Pour construire le château, la terre des douves servit à combler la différence de niveaux.
Ces douves ont toujours été sèches.

A chaque extrémité des douves le pavillon du gouvernement à l’ouest et celui de la Vénerie à l’est.

Derrière la chapelle, la porte Charles le Mauvais, l’entrée du château fort qui se trouvait à Anet avant le manoir de chasse.

Derrière la chapelle, à droite de celle-ci, se trouve une terrasse. Sous celle-ci se les cuisines.

Cette cour était appelée la cour de cuisines.

Le niveau supérieur est dédié aux cuisines, réfectoires et fours. Dessous, les caves qui donnent sur les douves.

Dans une de ses caves, un puits.
De ce puits était tirée l’eau de son bain quotidien.

L'aile centrale fut construite en premier à partir de 1548.
Puis aménagée de suite.
C’est dans cette aile que se trouvaient les appartements royaux.
Au premier étage, à l’extrémité de l’aile gauche,
la salle à manger et le salon, face au portail la chambre de Catherine de Médicis puis celle du Roi

L’entrée du château est au centre.

Et à gauche les appartements de Diane.

Puis dans l'ordre, la construction de l'aile droite et la chapelle.

Puis l'aile gauche et le portail.
Une pierre datée de 1552 date la fin de construction des murs.

La chapelle était intégrée au dos de l’aile droite.

Au rez-de-chaussée, une galerie couverte permettait de rejoindre la chapelle en étant à l’abri.
Des colonnes soutiennent la construction.

Au rez-de-chaussée, uniquement des salons ou des salles d’apparats.

Elle suit de très près l'avancement des travaux et choisis les plus grands artistes français de son époque pour l'orner.
Très exigeante, elle oblige les artistes à refaire les dessins qui ne lui plaisent pas.

Jean Goujon, Jean cousin le vieux, Francesco Primaticcio, dit Le Primatice, Léonard I Limosin, Bennvenuto Cellini et Jean Clouet.

Henri II et Catherine son épouse ont leurs appartements à demeure dans le château.
Le Roi reçoit à Anet les consuls et ambassadeurs. Anet est un château royal.


Louis de Brézé.

Diane de Poitiers serai née le 31 décembre 1499 à Saint-Vallier ou à Estoile dans la Drome.

Son père Jean de Saint Vallier, la prénomme Diane en hommage à la Diane chasseresse.

Comte de Peytieu devenu Poitiers par déformation, vicomte d’Estoile, seigneur de Saint-Vallier.

Il est le fils d’Aymar de Saint Vallier et de Jeanne de la Tour d’Auvergne.
Jean de Saint Vallier épouse, à l'âge de quatorze ans, Jeanne de Batarnay,
qui lui donne deux garçons et trois filles, parmi lesquelles Diane de Poitiers.

Au dix-neuvième siècle, des auteurs redécouvrent Diane, veulent vendre des livres lui étant consacrés et la renomment Diane de Poitiers.

Elle est née Diane de Saint Vallier, elle épouse Louis de Brézé et devient Diane de Brézé, nom qu’elle portera jusqu’à sa mort,
elle était grande Sénéchale de Normandie, Duchesse d’ Etampes et Duchesse de Valentinois,

Pour mieux vendre les livres consacrés à Diane elle est renommée Diane de Poitiers, nom plus vendeur.
Son père est devenu par déformationComte de Poitiers qui n’a aucun rapport avec la ville de Poitiers.
Il était responsable d’un fief dans le Languedoc, Peytieu qui par déformation est devenu Poitiers.

Elle épouse le 16 avril 1515, Louis de Brézé de 40 ans son aîné.

Il sera son mentor.
Ils ont deux filles, Françoise et Louise.
Françoise portant le prénom féminisée de son Roi et Louise en hommage à son papa.

Compagnon d'armes de François 1er, il est riche et puissant.
Il est le fils de Jacques de Brézé et de Charlotte de Valois, fille de Charles VII et sœur de Louis XI.

Louis de Brézé possède de très nombreux biens répartis sur toute la France et il est très puissant politiquement.

Grand sénéchal de Normandie, comte de Maulévrier, vicomte du Bec-Crespin et de Mauny,
il possède de nombreuses seigneuries : Anet, Bréval, Montchauvet et Nogent-le-Roi entre- autre.

Diane se marie en 1515, elle a 15 ans. Louis de Brézé a 56 ans.

Il décèle chez Diane sa très grande intelligence et l'initie à gérer ses nombreux biens.

Diane a été formée par Anne de Beaujeu, la sœur de Charles VIII et régente de France.

Anne de Beauje, est une femme supérieurement intelligente.
Son père déclare " qu'elle est la moins folle des filles de France, car de sage il n'y en a point ".
Elle a écrit un livre enseignement à ma fille, ou elle fixait les règles de comportement d'une femme de la noblesse.

L'enseignement d' Anne de Beaujeu tiens en ces consignes :
« modération en toute chose » ou « soyez toujours en port honorable, en manière froide et assurée, humble regard,
basse parole, constante et ferme, toujours en un propos, sans fléchir ».

Diane de Poitiers lit le latin et le grec, est initiée à l'art et sera très proche des grands artistes de son époque.
Ses capacités d'apprentissage étant importantes, Louis de Brézé la forme à prendre sa succession politique.

La famille de Brézé gère depuis plusieurs générations la Normandie, il en est grand sénéchal.
Elle devient avec l'aval de François 1er, madame la grande Sénéchale de Normandie.
Duchesse d' Etampes et Duchesse de Valentinois, elle gère un empire en France.
Il n'y a pas en France de nos jours, une femme aussi puissante que Diane de Poitiers.

En 1531, à l'âge de 31 ans Diane est veuve.
Sa vie durant, elle sera la puissante veuve de Louis de Brézé.
Au décès de son mari, Diane se vêt de noir et blanc, couleurs de son veuvage.
Couleurs dominantes de sa tenue, elle est malgré tout une très jolie femme et se pare d'autres couleurs et de très nombreux bijoux.
Pour le Roi, elle est la plus belle de ses sujets.

A la mémoire de son époux, elle dédira la construction du château d' Anet.
Il est construit sur les terres qu'il lui lègue.

Le château est bâti en pierre dorée de Vernon, le portail en pierre blanche de Saint Leu d'Esserant et il est habillé de marbre noir.

Les cheminées du portail sont surmontées de forme de sarcophage en sa mémoire.

A l'entrée du château, dans une niche, une statue grandeur nature de Louis de Brézé et au-dessus un hommage en lettre doré qui lui est rendu.

Patrick Pochon, Anet. France.

© Le droit d'utilisation des photos est uniquement accordé dans le cadre d'une utilisation personnelle et non commerciale.